Toulouse-Lautrec : un peintre moderne

La revue L’Objet d’Art que viennent de publier les éditions Faton sur le peintre Toulouse-Lautrec, nous offre de lui une synthèse complète très illustrée, un document pratique et utile, du format classique des revues de l’éditeur et avec leurs 66 pages habituelles.

Louis Pascal, 1891, p. 16.

Famille noble

Il est né à Albi, une ville du sud-ouest de la France, le 24 novembre 1864. C’est le fils du comte Alphonse de Toulouse-Lautrec, une des plus vieilles familles nobles de France.

Son enfance et sa jeunesse auraient pu être heureuses s’il n’était atteint par une grave maladie qui affecte le développement des os, la pycnodysostos, causée peut-être par la consanguinité de ses parents.

C’est ce qui explique la fragilité de ses os qui se brisent, ainsi que sa perlite taille: 1,52 m.

Publicité réalisée par Toulouse-Lautrec en 1896, p. 51.

Artiste à Paris

Ses problèmes scolaires et le soutien de son oncle et d’un ami peintre de son père le font s’orienter vers le domaine artistique en 1881.

On le retrouve à Paris, se faisant des amis peintres comme lui, et acquérant une certaine célébrité comme peintre, dessinateur, lithographe, affichiste, publicitaire et illustrateur.

Il décède le 9 septembre 1901 de problèmes médicaux, dont son abus de l’alcool a pu être une des causes.

Femme qui tire son bas, 1894, p. 45.

Modernité

De l’œuvre artistique de Toulouse-Lautrec, que met en valeur L’Objet d’Art des éditions Faton, c’est sa modernité.

Comme on peut le lire dans le site Internet consacré à Toulouse-Lautrec, celui-ci «a vécu pour son art. Peintre du postimpressionnisme, illustrateur de l’Art nouveau et remarquable lithographe, il a croqué le mode de vie de la Bohème parisienne à la fin du XIXe siècle.»

Or il y a dans l’orientation picturale de Toulouse-Lautrec une similarité avec ce qui s’est passé en Angleterre. Il y a une certaine spécificité du côté français de Toulouse-Lautrec, mais la modernisation est très semblable dans les deux cas.

La toilette, 2889, p. 12.

Expositions

Toulouse-Lautrec avait fait l’objet d’une exposition à Montréal en 2016.

Et voilà qu’une nouvelle exposition lui est présentement consacrée à Paris, au Grand Palais, jusqu’au 27 janvier 2020. Réunissant environ 200 œuvres, elle veut à la fois réinscrire l’artiste et dégager sa singularité et sa modernité.

Comme le souligne le Musée: «Si l’artiste a merveilleusement représenté l’électricité de la nuit parisienne et ses plaisirs, il ambitionne de traduire la réalité de la société contemporaine dans tous ses aspects, jusqu’aux moins convenables.»

«L’exposition montre enfin comment cet aristocrate du Languedoc, soucieux de réussir, a imposé son regard lucide, grave et drôle au Paris des années 1890, et pourquoi Toulouse-Lautrec s’inscrit comme un précurseur de mouvements d’avant-garde du 20e siècle, comme le futurisme.»

Henri de Toulouse-Lautrec dans son atelier à Montmartre, photo de 1895, p. 8-9..

The post Toulouse-Lautrec : un peintre moderne appeared first on l-express.ca.