Christien Paul, le Torontois qui chante en français et qui s’accompagne au ukulélé

L’auteur-compositeur-interprète torontois Christien Paul vient de lancer son premier album de chansons françaises accompagnées principalement au ukulélé. Intitulé Welcome to Lyon, il raconte sa rupture d’avec son amoureuse française.

Il dit aussi que son album est destiné aux étudiants, puisqu’il relate son périple en Europe.

L’histoire derrière son album

En 2016, Christien Paul quitte tout pour s’installer en France avec la fille qu’il aime, muni d’un visa PVT – programme vacance travail. Malheureusement, leur relation prend fin.

Même si son plan initial n’était pas de rester en France, il a décidé de poursuivre son aventure sur le vieux continent pendant quatre ans, en profitant pour voyager à travers l’Europe avec son ukulélé.

C’est également en France qu’il a trouvé une maison de disque – C’est Pas Des Manières – pour produire son premier album. «Je voulais terminer la production de l’album avant de rentrer, et c’est mission accomplie, alors je suis de retour à Toronto.»

Le chanteur Christien Paul. (Photo: Lane Dorsey)

Un point de départ

Suite à sa rupture, Christien Paul n’a pas abandonné l’idée de reparler à son ex-copine à propos de leur histoire.

«Vue qu’elle ne parlait pas l’anglais, il fallait que je traduise mes pensées. C’est un peu compliqué, car il y a des expressions qui ne se traduisent pas.»

«Après avoir fait une liste de tout ce que je voulais lui dire, j’ai étudié pendant un an la poésie française: Hugo, Baudelaire, Prévert et même les auteurs tels que Gainsbourg, Aznavour et Barbara.»

Pour réaliser son album, il s’est d’ailleurs inspiré des nombreuses lettres que lui et son ex-copine se sont envoyées, ainsi que de ses réflexions personnelles.

Il a retravaillé tous les textes qu’il avait en sa possession en leur ajoutant une mélodie, et c’est devenu une histoire du début jusqu’à la fin.

Bruits de fond

L’enregistrement du premier simple Je n’oublierais jamais a été très marquant pour Christien Paul. Il raconte l’avoir enregistré dans son appartement.

«C’était l’été, et il y avait tellement de problèmes. Il fallait éteindre les lumières parce qu’elles faisaient du bruit. Quand je l’ai réécoutée, j’entendais le moteur du réfrigérateur. Je suis allé le débrancher. Après, il fallait que j’enlève ma chemise parce que le ukulélé glissait et que j’entendais le bruit. J’ai malgré tout réussi à l’enregistrer, mais je n’oublierais jamais», s’esclaffe Christien Paul.

Projets d’avenir

Prochainement, Christien Paul sortira deux simples en français. «Jusqu’à maintenant, toutes mes chansons françaises sont jouées au ukulélé, mais les prochaines seront jouées avec d’autres instruments de musique. L’une des chansons sera jouée au piano, l’autre à la guitare.»

La soirée de lancement pour l’album Welcome to Lyon de Christien Paul, qui devait avoir lieu au bar The Painted Lady le 21 mars prochain, est reportée à une date ultérieure en raison du  COVID-19.

Primeur

Voici en primeur une version accoustique au ukulélé de la chanson Je n’oublierais jamais. Cette vidéo a été tournée dans le magasin d’instruments de musique Long & McQuade.

The post Christien Paul, le Torontois qui chante en français et qui s’accompagne au ukulélé appeared first on l-express.ca.