S’entraider par le téléréseau de soutien mutuel entre pairs

La pandémie actuelle est une expérience commune sans précédent.

Avec la distanciation sociale imposée, les rencontres face à face en famille, entre amis et au travail sont suspendues. Plusieurs d’entre nous peuvent ressentir des sentiments de peur, d’anxiété, d’angoisse.

Voici un moyen de s’entraider: le téléréseau de soutien mutuel entre pairs. Il s’agit d’un réseau de personnes ayant vécu ou vivant une expérience dramatique commune.

Expérience extrême

Les membres du réseau partagent la volonté d’aider leurs pairs confrontés aux difficultés engendrées par une expérience extrême. Ils ont la capacité de se comprendre mutuellement parce qu’ils ont traversé ou traversent un drame similaire; ils ont ressenti ou ressentent des sentiments semblables.

La situation de crise planétaire que nous traversons présentement risque de se prolonger. Nous n’en avons aucune idée.

Bien que la Chine semble se relever, le fléau continue de se propager en Europe, chez nous et ailleurs sur notre Terre. Le téléréseau de soutien mutuel entre pairs pourrait, parmi d’autres, s’avérer un moyen indispensable de survie émotionnelle.

Soutien psychosocial

Par une écoute chaleureuse, un échange de connaissances et d’expériences, on peut s’entraider. On peut s’offrir mutuellement un soutien individualisé susceptible d’atténuer l’avènement de difficultés psychosociales et de stimuler notre capacité de résilience.

L’écoute active entre pairs peut permettre de clarifier ce qu’on ressent, d’orienter nos pairs (s’il y a lieu) vers différentes ressources appropriées disponibles: intervenants en travail social, aide psychosociale, programmes d’aide aux employés, la santé publique, etc.

Le soutien entre pairs nous permet aussi de valider ce qu’on ressent, de constater qu’il est normal de ressentir certains sentiments dans les circonstances exceptionnelles actuelles que nous vivons.

En ces temps très difficiles, que ce soit entre membres de notre cercle social ou professionnel, on peut considérer de mettre en œuvre un téléréseau de soutien entre pairs pour s’entraider. Les familles peuvent aussi mettre sur pied leur propre téléréseau de soutien entre pairs.

C’est une question de volonté collective pour notre survie émotionnelle.

Coordination 

La mise en place du téléréseau implique:

  • Une formation de base virtuelle dédiée aux membres du réseau animée par un conseiller qualifié: un travailleur social membre de notre cercle social, de notre milieu de travail ou de notre famille.
  • L’identification préalable des ressources psychosociales disponibles auprès du milieu ciblé.
  • La coordination du réseau par un pair désigné pour la mise en contact entre pairs et le suivi approprié (ex. référence à de l’aide psychosociale).

En tant que membre d’un groupe d’amis, de collègues, ou d’une famille, on peut tous bénéficier de l’entraide procurée par un téléréseau respectif de soutien entre pairs.

Principes directeurs

Le téléréseau de soutien entre pairs sous-tend les principes directeurs suivants:

  • Convenir d’un moment propice pour échanger virtuellement ou par téléphone.
  • Établir une relation de confiance.
  • Être empathique.
  • Faire preuve d’une écoute empathique.
  • Demander des informations.
  • Respecter une stricte confidentialité par rapport aux informations recueillies.

Ce bref article s’inspire de mon expérience professionnelle auprès de Médecins Sans Frontières (de 1996 à 2004) où nos expatriés, de retour de missions humanitaires dans divers pays en crise aiguë (désastres, épidémies, guerres), ont pu bénéficier de soutien par les pairs et d’aide psychosociale via le Réseau de soutien entre pairs.

The post S’entraider par le téléréseau de soutien mutuel entre pairs appeared first on l-express.ca.