Jardin de musique et eau scintillante

Il y a quelques jours, je visitais avec une amie paysagiste le Toronto Music Garden au bord du lac, sous un ciel d’azur. En ce moment, les verts les roses et les jaunes sont à l’honneur. On s’en est mis plein les yeux!

Quel rapport avec la musique?

Toronto Music Garden est le résultat de la vision combinée d’un violoncelliste et d’un paysagiste ayant tous deux Bach en tête.

Des panneaux dans le jardin vous expliqueront que Yo-Yo Ma et Julie Moir Messervy ont été inspirés par la Suite pour violoncelle n° 1 en sol majeur de Bach.

Lorsque Boston n’a pas réussi à faciliter ce projet, les deux artistes se sont tournés vers Toronto en 1999.

Six mouvements

Le thème musical est divisée en six mouvements (d’où les six sections différentes du parc), associés à des mouvements de danse. Il semblerait qu’il était courant à l’époque de Bach que des pièces musicales suivent cette structure.

On entre dans le parc par la Prélude, à l’ouest du jardin, du côté du lac. Des sentiers y serpentent à l’ombre des micocouliers.

À sa gauche, se trouve la forêt de bouleaux de l’Allemande.

Le plan du Toronto Music Garden

Vers l’est, des platebandes chargées de fleurs sauvages et de graminées de la Courante montent vers un grand mat décoratif.

Un peu plus loin, la Sarabande offre des buissons de conifères au milieu duquel nous attend une pierre avec un creux recueillant les eaux de pluie.

Le pavillon en fer forgé orné du Menuett et l’amphithéatre naturel de la Gigue complètent ce jardin spectaculaire.

L’entrée du Toronto Music Garden au bord du lac.

Pour profiter du bord de l’eau

À l’ouest du jardin, Ireland Park, notable pour son monument en forme de navire et ses statuts érigées en hommage aux Irlandais arrivés à Toronto durant la Grande Famine est présentement fermé pour construction.

Un peu plus loin se trouve Little Norway Park (où l’on peut admirer le seul totem de bois extérieur de Toronto à ma connaissance).

L’aéroport Billy Bishop est au bord du canal. Vous pouvez utiliser son tunnel piétonnier pour vous rendre sur l’île de l’aéroport, mais sans accès au reste des îles.

En continuant à l’est du Toronto Music Garden, vous rejoindrez en 5 minutes de marche le Centre Harbourfront.

La terrasse de Joe Bird.

Il y a quelques cafés autour du jardin dont Touti Cafe qui sert pour le moment de la gelato de 9h à 21h tous les jours (550 Queens Quay Ouest) et Starbucks (208 Queens Quay Ouest, ouvert au minimum de 7h à 21h).

Le beau café Boxcar Social faisant face à l’étang de Harbourfront est fermé pour la saison.

Parmi les options avec terrasses au bord de l’eau autour de Harbourfront, j’aime bien Amsterdam Brewery (245 Queen Quay ouest, dimanche au jeudi de 11h à 23h, vendredi et samedi de 11h à 14h) et Joe Bird, dont la terrasse est ouverte du vendredi au dimanche de midi à 20h.

Le restaurant est aussi ouvert pour du take-out du mardi au dimanche de midi à 20h. (À noter: les photos de ce restaurant prises avant la CoViD.)

La brasserie Amsterdam sur le bord du lac.
Un point de vue du Toronto Music Garden.
Passage sous un dôme.
Un des sentiers du jardin.
Un sentier du Toronto Music Garden.
Dans le Toronto Music Garden.
Dans le Toronto Music Garden.
Dans le Toronto Music Garden.

La chronique d’aujourd’hui propose un complément à la balade #7 du dernier guide de marche de l’auteure locale Nathalie Prézeau: gui. Pour se procurer le guide: www.torontourbangems.com.

The post Jardin de musique et eau scintillante appeared first on l-express.ca.