Catégorie : Regional

Les Franco-Ontariens manifestent partout en Ontario

Jusqu’à il y a quelques semaines, les Franco-Ontariens ne s’imaginaient pas entamer le mois de décembre en protestant contre les politiques du gouvernement provincial. Depuis, tous ont été témoins des controverses soulevées par Doug Ford par sa décision de laisser tomber l’Université de l’Ontario français et par sa valse-hésitation quant au poste de Commissaire aux services en français. Délaissant pendant quelques heures les achats de Noël et l’installation des décorations, des milliers de francophones se sont donc joints, le samedi 1er décembre, aux manifestations organisées simultanément aux quatre coins de l’Ontario. http://leregional.com/les-franco-ontariens-manifestent-partout-en-ontario/

Dans les 24 heures qui ont suivi l’annonce du gouvernement ontarien de sabrer dans les institutions chères aux francophones, les condamnations ont fusé de partout dans la province et même au-delà. Représentants d’organisme, leaders d’opinion, personnalités politiques, etc. : http://leregional.com/lafo-appelle-a-la-mobilisation/

La Table interagence Waterloo-Wellington-Guelph s’organise

Les organismes francophones de la région Waterloo-Wellington-Guelph ont profité de leur rencontre bimestrielle le 10 avril dernier à Cambridge pour terminer la rédaction des grandes lignes de leur plan opérationnel. Ayant pour mission de faciliter la coordination de projets, le partage de ressources et la collaboration pour l’épanouissement de ses communautés, la Table de concertation formera trois comités pour mieux desservir ses besoins, soit les comités structure, vitalité et relève, et visibilité. Le plan contient entre autres la création de nouveaux outils et mécanismes pour faire connaître les services offerts dans la région. http://leregional.com/la-table-interagence-waterloo-wellington-guelph-sorganise/

Le Centre francophone de Hamilton consolide son leadership culturel

Dans l’océan anglophone du Sud-Ouest ontarien, les arts francophones luttent contre vents et marées, guidés depuis 1971 par le Centre français Hamilton, qu’il faut désormais s’habituer à appeler le Centre francophone Hamilton. Ce phare communautaire braque son projecteur sur de nombreux artistes, particulièrement depuis 2015 avec le FrancoFest, devenu en seulement trois ans une référence culturelle régionale.

Au sortir d’une année 2016 compliquée financièrement, l’organisme a connu un exercice 2016-2017 bien rempli en termes de spectacles, club de lecture, camp d’été et autres concerts, rassemblant 6650 spectateurs et 87 jeunes. http://leregional.com/le-centre-francophone-de-hamilton-consolide-son-leadership-culturel/

Le 9 janvier dernier, à Waterloo, quelques représentants d’organismes membres de la table de concertation Waterloo-Wellington-Guelph se sont réunis pour continuer l’élaboration de leur plan opérationnel. D’autres sujets ont également été abordés au cours de la rencontre : le commencement prochain de la campagne Bonjour/Welcome à Hamilton, la demande de subvention à la Fondation Trillium pour l’embauche d’une personne affectée à la coordination, la mise sur pied d’une consultation communautaire sur l’immigration francophone, etc. http://leregional.com/la-table-de-concertation-waterloo-wellington-guelph-poursuit-son-travail/